fbpx

La chasse à l’oeuf seul dans vos 38m2 ne vous emballe pas ? Votre chocolatier préféré est fermé, et vous êtes clairement en manque de ses délicieux truffes dont vous raffolez tant ? Oui il faut l’avouer, cette année les fêtes de Pâques vont avoir un goût particulier. Ça pourrait être bien pire (si si ! ). On pourrait être en rupture mondiale de chocolat, et là… Du coup on a décidé de voir le verre à moitié plein et de se réapproprier cette fête en approche. Mais d’abord, vous savez d’où viennent ces traditions ? On a les réponses pour votre prochain apéro en visio ! 

D’où viennent nos traditions ?

Une fête religieuse…..mais pas – que (ou pâques)

Pour les chrétiens, Pâques est la plus sacrée et la plus ancienne de toutes les traditions. Elle remonte encore plus loin que la fête juive la plus ancienne, la Pâque juive. Les deux fêtes sont célébrées à la même période, souvent la même semaine. La Pâque juive a lieu sur toute une semaine en souvenir de l’exode des Juifs hors d’Égypte. Pour les chrétiens, Pâques commémore la résurrection du Christ après sa crucifixion.

De nombreuses traditions autour de Pâques ne sont ni chrétiennes ni juives. Par exemple, le mot anglais pour Pâques, « Easter » et le mot allemand « Ostern » ont tous deux des racines germaniques. Même le populaire et très coloré œuf de Pâques vient d’une croyance païenne : il est considéré comme un symbole de fertilité en Ancienne Égypte.

D’abord l’œuf (et non la poule) : symbole de vie

Bien avant l’ère chrétienne, l’œuf était déjà chargé de sens et la coutume de s’offrir des œufs au printemps est donc antérieure à la fête de Pâques. L’œuf symbolise en effet la promesse de la vie et a donc toujours été considéré comme un présent de bon augure. Lorsque l’œuf a été associé à la fête de Pâques, le rapprochement était évident entre la promesse de vie que représente l’œuf et la résurrection du Christ.

La tradition d’offrir des œufs à Pâques vient également de l’interdiction de manger des œufs pendant la durée du carême. Les œufs pondus pendant cette période étaient alors conservés après cuisson et décorés pour être offerts le jour de Pâques. Autrefois, à une époque où le chocolat était encore une denrée rare, c’était un régal d’œufs durs qui était offert aux enfants le jour de Pâques.

On va même plus loin puisque, selon la légende, il y a 5.000 ans, les Perses se donnaient déjà au printemps des œufs de poule, symboles de fécondité et de renouveau, pour se porter bonheur.

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_annie-spratt-43o1KVbOWXA-unsplash_fruits_at_home_02

Crédit Photo : Annie Spratt Unsplash

Les cloches ou les lapins, comme facteurs  !

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_annie-spratt-43o1KVbOWXA-unsplash_fruits_at_home_freestocks-U25-Dy6JSlk-unsplash_03

Crédit Photo : Freestocks U25 Dy6JSlk Unsplash

Comment en est-on arrivé là ? Le père Noël, la petite souris, on connait et cela nous a tous fait un choc lors des aveux du mensonge parental ! Mais en plus le lapin (ou les cloches ) ?! Et oui, et cela remonte à plusieurs siècles. En effet, il est interdit de sonner les cloches des églises catholiques entre le Jeudi saint et le dimanche de Pâques, en signe de deuil. Une tradition que l’on retrouve notamment en France, en Belgique ou en Italie. On a alors raconté aux enfants que nous étions, que les cloches allaient se faire bénir par le Pape à Rome. En rentrant, elles viennent carillonner et déposent au passage dans les jardins les fameux œufs tant attendus par les enfants.

En Allemagne et dans l’est de la France, c’est un lapin (l’emblème de la déesse Ost Ara, symbole de fertilité et du printemps dans la tradition païenne germanique), aux États-Unis, un lièvre… On trouve aussi des coucou ou des cigognes : le généreux donateur de chocolat peut prendre d’autres formes.

L’agneau pascal, l’innocence dans l’assiette

Le repas traditionnel de Pâques fait toujours la part belle à l’agneau (le pauvre), que l’on mange généralement sous la forme d’un bon gigot accompagné de haricots blancs.

Le gigot d’agneau peut se cuisiner de diverses manières : en croûte de sel, rôti dans un jus de thym ou de romarin, agrémenter de citron caviar pour réveiller le tout ! Ce n’est pas un hasard si l’agneau est la viande par excellence du menu de Pâques, car l’agneau, par son innocence et son obéissance, rappelle le sacrifice du Christ.

Des traditions originales partout dans le monde pour Pâques

Après pas mal de lectures, on s’est aperçu que, à Pâques, à chaque pays sa tradition ! Et si les nôtres sont pleines de soleil et de vie, ce n’est pas aussi printanier partout. On partage avec vous quelques traditions du monde.

En Roumanie, ça game, avec la “egg battle” !

Les roumains ont la coutume de fêter Pâques en famille. Si jamais vous êtes invités à un déjeuner de Pâques roumain, il vous rappellera peut-être les dîners de Thanksgiving aux Etats-Unis. Mais la tradition pascale la plus drôle chez nos amis roumains, est sans aucun doute la « bataille d’œufs », un championnat dans lequel toute la famille et tous les amis prennent part. Chaque rencontre oppose deux participants qui cognent deux œufs durs l’un contre l’autre – L’œuf ayant la coquille la plus résistante sort victorieux alors que le perdant est condamné à manger tous les œufs durs que le gagnant a réussi à casser (des idées pour s’amuser en plein confinement !). Mais ce n’est pas finit, puisque au petit matin, la tradition veut encore que tout le monde se lave le visage avec de l’eau dans laquelle un œuf peint en rouge et une pièce d’argent ont été plongés. L’œuf rouge correspond à la santé alors que l’argent symbolise la pureté. Créatifs, ces roumains !

En Suède et en Finlande, on se croirait à Halloween

C’est assez surprenant, mais en Suède, Pâques ressemble beaucoup à Halloween. Les enfants se déguisent en sorcières, avec un balai, un petit chaudron et une jupe longue, une écharpe bien serrée. Ils se dessinent aussi deux ronds de blush sur les joues et de fausses taches de rousseur ! Ils veulent des bonbons et vont même parfois taper aux portes du voisinage pour en réclamer

Les Finlandais croient que les mauvais esprits hantent le samedi avant Pâques, c’est pourquoi ils allument des feux de joie et se déguisent en sorcières. Le dimanche les enfants partent à la chasse aux œufs en chocolat que leurs parents ont soigneusement cachés un peu partout dans la maison. Les jardins sont encore recouverts de neige.

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_edreams.fr_fruits_at_home_04

Crédit Photo : EDreams.fr

Aux Philippines, c’est le “salubong’ (la rencontre) de Pâques

Aux Philippines, à Pâques, les petites filles se déguisent en anges et une procession commence généralement très tôt le matin, avant l’aube. Les hommes forment un cortège, rassemblé derrière l’image du Christ ressuscité. Les femmes en forment un autre, derrière l’image de la Vierge Marie voilée de noir. Quand les deux groupes se rejoignent finalement à l’église, cela symbolise la rencontre entre le Christ et sa mère, et comment il la console après la résurrection. C’est à ce moment-là que les petits anges retirent le voile de deuil de Marie. La procession se transforme alors en fête joyeuse fête. Cette tradition est le «salubong» de Pâques (la rencontre).

En Espagne, on se la joue théâtrale

Dans beaucoup de villes d’Espagne, et surtout en Andalousie, des confréries organisent des processions et des représentations théâtrales qui font revivre le chemin de croix du Christ.

Chaque procession est formée par plusieurs chars richement décorés de statues qui arpentent les rues de la ville en mettant en scène la Passion du Christ. Plusieurs hommes ont le privilège de porter ces chars terriblement lourds au rythme lent d’un orchestre. Les fidèles défilent vêtus de longues robes et de sinistres coiffes coniques.

Ces processions sont à la fois perturbantes et à la fois solennelles et grandioses. La fête la plus célèbre est la Semaine Sainte (« Semana Santa ») de Séville.

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_clubvillamar.fr_fruits_at_home_05

Crédit Photo : Clubvillamar.fr

En Grèce, ils ont ‘du pot”, et ça balance !

Attention aux poteries volantes sur l’île grecque de Corfou. Le samedi de Pâques, à 11 heures précises, les habitants de Corfou jettent des pots en argile (de toutes tailles) depuis leurs balcons. La tradition remonte au 16e siècle, lorsque les gens jetaient tous leurs vieux objets inutiles par la fenêtre afin d’accueillir la nouvelle année – les pots cassés sont censés effrayer les mauvais esprits et marquer un nouveau départ.

Et le chocolat dans tout ça ?

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_annie-spratt-43o1KVbOWXA-unsplash_fruits_at_home_06

Crédit Photo : Hello-i-m-nik Unsplash

Tout est parti de l’œuf, on vient de le comprendre. La tradition qui veut que l’on s’offre des œufs à cette période de l’année remonte à l’Antiquité. De l’œuf au chocolat, il n’y a qu’un pas, et nous allons le faire ensemble !

De Louis XV à Alexandre III, on gâte sa promise

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_noblesseetroyautes.com_fruits_at_home_07

Crédit photo : Noblesseetroyautes.com

D’après Élisabeth de Contenson, auteure du chocolat et son histoire, «on retrouve des traces de cette coutume au XVe siècle, en Alsace. Il s’agit alors d’œufs de poule, que l’on peint et que l’on décore, et qui sont destinés à être mangés. Elle se répand peu à peu et, aux XVIIe et XVIIIe siècles, il devient de bon ton, notamment dans les cours princières, d’offrir des œufs richement ornés, contenant parfois une surprise».

Pour la petite anecdote, Louis XV en offrit un énorme à sa maîtresse, Madame du Barry, qui put y découvrir à l’intérieur une statuette de Cupidon. «Cet art culmine à la cour de Russie au XIXe siècle, avec le célèbre Fabergé», rapporte l’écrivaine. Les oeufs de Favergé sont des objets précieux, certis de pierres précieuses créés par le joaillier Pierre-Karl Fabergé. Les les plus célèbres ont été fabriqués pour Alexandre III et Nicolas II de Russie, qui les offraient à leurs épouses respectives, pour la fête de Pâques.

Et l’homme découvrit le moule

Et le chocolat dans tout ça? « On ignore la date exacte à laquelle l’on a eu l’idée de percer les œufs d’un côté, pour les vider et les remplir de chocolat. Sans doute au XVIIIe siècle, mais c’est au XIXe siècle que l’on commence à voir apparaître les œufs tout en chocolat, notamment, à partir des années 1830, grâce au développement des techniques de travail de la pâte de cacao (dont les progrès sont considérables) et surtout grâce à l’apparition et à la diversification des moules (en cuivre ou en fer étamé), qui permettent d’obtenir des formes en chocolat de plus en plus variées», raconte Elisabeth de Contenson.

À l’œuf est associée la poule, qu’on trouve maintenant sous forme de statuette en chocolat. Les confiseries ne sont maintenant plus limitées, formellement, à la forme de l’œuf mais peuvent être de véritables sculptures de chocolat et de sucre et représentent parfois des personnages ou des objets qui n’ont aucun lien avec le modèle d’origine, comme des lapins.

Réinventons Pâques pendant le confinement

On vient de le voir, les fêtes de Pâques peuvent être célébrées de différentes manières. Pourquoi ne pas être créatifs cette année et s’inspirer des traditions de nos amis des pays voisins ? Sortez les déguisement, racontez à vos enfants les histoires du monde et transformez Pâques en moment original et chaleureux !

Crédit Photo : Ashley Edwards XDG3Y96jfM0 Unsplash

Pâtissez en famille, autour du chocolat

Ce n’est pas parce que l’agneau pascal est compromis, que tous les petits plaisir de Pâques le sont ! Nous vous avons sélectionnés 4 recettes gourmandes pour vous inspirer durant les fêtes, à base, évidemment de la vedette qu’est le chocolat !

recette_mi_cuits_chocolat_crémeux_citron_et_citron_caviar

les Mi-cuits Chocolat, coeur Citron Caviar

Une chasse à l’œuf en intérieur et déguisé !

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_annie-spratt-43o1KVbOWXA-unsplash_daniel-jerico-iJP-hMgs_Qc-unsplash_fruits_at_home_09

Crédit Photos : Daniel Jerico Unsplash

À circonstances exceptionnelles, chasse aux œufs de Pâques exceptionnelles ! Sous le canapé, derrière un rideau, dans un placard… Cette année, les friandises de Pâques se cachent en intérieur, dans tous les recoins de votre logement, pour le plus grand bonheur des enfants. Jouez avec la taille des oeufs, mettez un chrono, cachez des indices, lancez-vous dans un escape game à la maison !

Un exemple pour les enfants dès 3 ans

Ambiance garden-party et créativité

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!-©-fantas-tisch.blogspot.fr-min__annie-spratt-43o1KVbOWXA-unsplash_daniel-jerico-iJP-hMgs_Qc-unsplash_fruits_at_home_10

Crédit Photo : fantas-tisch.blogspot.fr-min

Avant de vous régaler en solo ou en famille, profitez de votre confinement pour réaliser une jolie décoration de table inspirée du printemps.

Mettez le couvert à même votre table en bois brut ou sur une nappe vert gazon, et disposez quelques fleurs en papier confectionnées par des petites mains volontaires. Sans oublier le panier de Pâques garni d’œufs customisés : de quoi parfaire le chemin de table de votre mini jardin enchanté ! Vous retrouverez une multitude d’inspirations ici, pour occuper petis et grands pendants quelques après-midis !

Faire livrer des chocolats de Pâques à ses proches

Pâques_2020_on_ne_va_pas_lui_poser_un_lapin_!_annie-spratt-43o1KVbOWXA-unsplash_daniel-jerico-iJP-hMgs_Qc-unsplash_fruits_at_home_11

Crédit Photo : pmarcolini.com

Votre grand-mère adorée n’est pas vraiment en phase avec les nouvelles technologies ? Votre tonton chéri est en maison de repos, et ne peut pas communiquer par écrans interposés ? Pour leur souhaiter de belles Fêtes de Pâques malgré tout, n’hésitez pas à décrocher votre téléphone… ou à lui faire livrer des chocolats ! En effet, de nombreux chocolatiers proposent un service de livraison à domicile.

Quelques exemples de chocolatiers qui proposent une livraison

Vous avez maintenant les clés pour passer un joyeux moment seul, ou en famille. N’hésitez pas à inviter des proches à dîner via la visio, pour casser le quotidien. Vous aurez les avantages de conversations sympathiques (mais tout en pouvant raccrocher à n’importe quel moment en prétextant un problème de connexion), d’avoir de la compagnie sans multiplier les quantités des plats par 5 et surtout sans la vaisselle qui s’ensuit ! De quoi trouver ce confinement finalement moins désagréable qu’il n’y paraît ! 😉

Bon courage à tous et joyeuse Pâques !