fbpx

Halloween, ses citrouilles, ses déguisements et ses concours de cake design les plus extravagants. La fête populaire que tous les moins de 9 ans attendent avec impatience pour remplir le stock de sucreries approche à grand pas. Mais connaissez-vous l’histoire de cette coutume ? On vous fournit les infos que vous n’imaginiez même  pas pour frimer en société le 31 octobre !

#INFO 1 : Une fête d’abord celtique, aux rituels sacrés

Halloween - 5 infos qui pourraient bien vous surprendre…toa-heftiba-ZWKNDOjwito-unsplash

©Unsplash-Toa Heftiba

La fête celtique de Samain, dont les origines remontent à plus de 2 500 ans, est considérée comme l’ancêtre d’Halloween. L’époque de la Samain annonçait la fin des récoltes, l’arrivée du froid et la fameuse nuit où le Dieu de la Mort permettait aux morts de vivre le temps de quelques heures aux côtés des vivants : les Celtes pensaient que, durant la nuit de Samain, les frontières entre le monde des morts et celui des vivants étaient ouvertes et que les esprits venaient rendre visite aux vivants.

Dans les villages, chaque foyer se devait d’éteindre le feu de la maison, et se plonger dans l’obscurité. Cette acte permettait de prendre conscience de l’état de mort : sans la lumière, la vie est impossible. Cette prise de conscience permettait d’apprivoiser la Mort, et d’entrer en contact avec les Anciens, afin de demander conseil, bienveillance et sagesse. Ce feu sacré symbolisait un recommencement, le début de la vie, et la victoire contre la mort.

La fête de Samain, célébrée en Irlande et en Écosse, a progressivement été supplantée par la Toussaint introduite le 1er novembre par l’Église catholique aux environs du VIIIe siècle.

#INFO 2 : Une fête exportée aux US par nos amis irlandais lors de leur fuite de la Grande famine

Halloween - 5 infos qui pourraient bien vous surprendre…david-menidrey-MYRG0ptGh50-unsplash

©Unsplash David Menidrey Mygro

Nous l’avons vu cette fête n’est pas américaine ! rendons aux irlandais leur légendes. Ce n’est qu’au milieu du 19e siècle que la fête d’Halloween a traversé l’océan atlantique.

À cette époque (dans les années 1840), les migrants irlandais et écossais s’installent sur le nouveau continent pour fuir la Grande famine en Irlande, et apportent avec eux leurs contes et leurs légendes. La fête d’Halloween s’imposera alors sur ce continent, puis dans l’ensemble des pays anglo-saxons et dans toute l’Europe.

Elle y gagnera en popularité à partir des années 1920 et c’est sur le nouveau continent qu’apparaissent les lanternes Jack-o’-lanterns confectionnées à partir de citrouilles (nous en reparlons plus bas).

#INFO 3 : Halloween est une contraction de “All Hallows Eve”

Halloween - 5 infos qui pourraient bien vous surprendre…mel-poole-cvcrn05Khkk-unsplash

©unsplash – Mel Poole

Maintenant qu’on nous le dit… mais c’est évident ! Après avoir porté le nom de la première des quatre grandes fêtes religieuses de l’année celtique, Samain, comme nous l’avons vu plus haut, c’est l’expression anglaise qui remporte la bataille du naming.

Le nom « Halloween » est donc une altération de All Hallows Eve qui peut être traduit par «le soir de tous les saints » ou « la veillée de la Toussaint ».

#INFO 4 : Avant la citrouille, le navet régnait en maître !

Halloween - 5 infos qui pourraient bien vous surprendre… aaron-burden-QlUwVsIz1CU-unsplash

©aaron burden – unsplash

Si aujourd’hui le symbole d’Halloween reste la citrouille, figurez-vous que ce ne fut pas toujours le cas. Notre amie au rondeur appréciée n’est en fait qu’une remplaçante du…navet ! On se demande parfois l’intérêt de ce légume, et pourtant il est riche en histoire.

Ce légume est une référence à la légende irlandaise de Jack à la lanterne (Jack-O’-Lantern). Selon la légende, Jack, personnage ivrogne et paresseux, défia le diable plusieurs fois afin d’échapper à la mort. Mais quand son heure arriva, ni le paradis ni l’enfer ne veulent l’accueillir. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier. Il est alors nommé Jack of the Lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

Avec les années, le navet a progressivement été remplacé par une citrouille plus large et plus facile à sculpter, légume de saison fin octobre, originaire d’Amérique, à la forme pratique et la couleur attirante.

#INFO 5 : “Trick or treat” l’adage populaire, plus sexy que la version historique “un soul cake pour une bonne prière”

Halloween - 5 infos qui pourraient bien vous surprendre...cayla1-i2aFnaZ31Cg-unsplash

©cayla1 -unsplash

“Une friandise ou un mauvais sort”, ont coutume de dire les enfants lorsqu’ils sonnent aux portes du voisinage. Cette tradition aurait pour origine une vieille coutume : des mendiants allaient de villages en villages pour quémander des “souls cakes” (des gâteaux d’âmes) qui étaient constitués de pain et de raisins. En échange de ces dons de nourriture, ils promettaient de nombreuses prières pour l’âme de leurs donateurs.

De fil en aiguille, des sucreries auraient remplacé les gâteaux, pommes et noisettes souvent distribué.

Info Bonus : la cuisine au centre de la tradition

Halloween - 5 infos qui pourraient bien vous surprendre...kelly-sikkema-tAcWP-qfVX4-unsplash

©kelly sikkema -unsplash

Il n’y a pas de plats typiques pour le soir d’Halloween, néanmoins, certaines traditions perdurent.

La citrouille n’a pas seulement un rôle décoratif lors de cette fête. C’est également l’ingrédient phare de la période. Les graines rôties peuvent être mangées et la chair est utilisée pour faire de la tarte, de la soupe… (retrouvez notre Velouté de Butternut au curry, citron caviar sur copeau de gouda truffé)  Si vous vous trouvez aux USA lors de cette période, il est fort probable que vous ayez l’occasion de déguster des biscuits à la citrouille ou des pumpkin pies, histoire d’écouler la pulpe de la courge creusée en Jack o’Lantern.

Et puis on en parlait au début de cet article, les design des gâteaux sont travaillés pour cet évènement ! Quelques modèles pour vous inspirer. Pensez à utiliser le citron caviar pour décorer ou donner du pep’s à vos souls cakes !

cake halloween

© Au feminin

mycakeschool.com

© mycakeschool.com

Lamouri cake design

© Lamouri cake design

Mais vous pouvez aussi trouver des astuces recettes d’Halloween très simple pour une soirée réussie, la tarte aux pommes revisitée par Chef Club.

© Chef Club