fbpx

Ce petit arbre fruitier australien connaît de plus en plus de succès en Europe. Ses fruits s’arrachent dans les cuisines familiales et dans les cuisines des restaurants. Le “Do it yourself” étant la tendance du moment, les adeptes cherchent à le cultiver dans leur jardin ou même en appartement. Comment planter le citron caviar et l’entretenir, pour pouvoir déguster les fruits de la récolte ? Pas plus difficile que le camping ! Explications.

Règle n°1 : Bien choisir le terrain
Sol et exposition idéale

Si au camping on ne plante pas sa tente n’importe où, il en va de même pour ces agrumes ! Tout campeur qui se respecte va veiller à planter sa canadienne à l’abris du soleil matinale et sur un terrain propice au confort.

L’arbuste du citrus australasica, lui, aime les sols riches en matières organiques. Si vous décidez de planter votre arbuste en pot, choisissez un mélange de terreau, terre de jardin et sable. Vous pouvez également aller récupérer de la terre de sous-bois, très riche de nature en matières organiques. Le citron caviar en pot ne peut pas puiser dans le sol les éléments nutritifs dont il a besoin. C’est donc dans le pot et la terre que vous allez lui apporter qu’il va puiser ses réserves et sa nourriture.

On ne peut planter l’arbuste en pleine terre que dans les régions aux hivers doux car il ne résiste pas aux températures négatives.Il lui faut un emplacement ensoleillé à l’abri du vent. La culture en pot peut être adaptée pour cette plante, car elle permet de rentrer le l’agrume où il ne gèle pas durant l’hiver, même si le citron caviar n’est pas une plante d’intérieur et ne pourra donc pas supporter de rester dans une pièce chauffée toute l’année.
Sauf si vous êtes sur la Côte d’Azur où le gel n’est pas fort, sinon il devra donc passer l’hiver dans une serre, une véranda ou une pièce fraîche. Oui, il a besoin d’une certaine fraîcheur d’octobre à mai. Il est donc important de le placer dans un lieu non chauffée par exemple où la température ne descend pas en dessous de 0°.

Attention également au vent. Le vent est néfaste car il assèche les sols et déshydrate les plantes, fait chuter la température et peut déchirer les feuilles. Une certaine protection s’impose. Cultivez vos agrumes derrière un mur, une haie…

Il a également besoin de luminosité, choisissez donc un endroit plutôt ensoleillé.

A retenir : 
* Le citron caviar a besoin du plein soleil
* Il aime les sols bien drainés et riches
* Il n’aime pas le froid ni le vent, pensez à les rentrer l’hiver dans un lieu adapté

Règle N°2 : Partir à la bonne période
Semis, pot ou terre

Quelle idée de partir bivouaquer par un temps de pluie ou de grand froid ! Rien ne vaut le petit déjeuner au soleil et le réveil doux du chant des oiseaux? Pour cela, encore faut-il avoir bien choisi son jour pour camper !

Côté semis, ceux de graines fraîches se font sous serre ou sous un abri chaud, dans la période printanière. La germination est longue et aléatoire, et comme l’arbuste est de croissance lente, vous devrez être très patient.
La meilleure période pour effectuer le semis des graines de citron caviar est de mars à juin.

En pot ou en pleine terre ? 

Le choix va dépendre de votre situation géographique. Il est important de savoir que la culture en pot nécessite un renouvellement régulier du substrat (terreau de plantation), de gros besoin en arrosage et en fertilisation et que l’arbre aura un développement limité et moins de fruits qu’en pleine terre. Quels que soient les pots, plusieurs trous à la base sont nécessaires au drainage.
La pleine terre par contre demandera un choix raisonné de l’emplacement de la future plantation : climat, ensoleillement et environnement végétal.

Comment planter les semis ? 

1. Remplissez le bac de substrat de semis jusqu’à 2 cm du bord en incorporant l’engrais.
2. Après avoir laisser tremper les graines dans de l’eau préalablement durant 12 à 24 heures, semez les graines en les enfonçant légèrement dans le substrat (5 mm).
3. Ajoutez ensuite une fine couche de terreau et tassez la surface avec vos mains. Humidifiez ensuite la terre à l’aide d’un vaporisateur et placez le résultat près d’une source lumineuse.

Arbuste de citron caviar en pot

©Papille et Pupilles

Il est impératif de maintenir une température de 22-25°C jusqu’à la germination. Attention cependant, l’excès de chaleur ou d’humidité peut provoquer la pourriture des graines, il est donc important d’équilibrer ces éléments. Dans de bonnes conditions de culture, la germination des graines intervient généralement entre 3 et 5 semaines avec un taux de réussite d’environ 80%.

Les boutures sont font d’avril à septembre
La floraison apparaît au printemps, et se composent de petites fleurs blanches ou rosées selon les espèces, ne mesurant pas plus d’un centimètre, en forme d’étoile à cinq branches. Elles sont très discrètes, se dissimulant sous le feuillage.

©clematite.net & ©Alsagarde.com

Règle n°3 : Prendre soin de son équipement
Conseil d’entretien et récolte de votre plante

Tente, matelas, hamac, réchaud… Tout aventurier qui se respecte connaît l’importance de la préparation de son matériel. Certains les tiennent de leur aïeul et c’est encore plus chouette quand on se sert du couteau-suisse de l’arrière grand-père. L’équipement peut faire la différence entre un bon week-end et un mauvais souvenir ! Ce n’est pas plus compliqué avec les agrumes, il faut savoir entretenir ses arbustes une fois en terre si on veut avoir la chance d’en goûter les fruits un jour !

L’arrosage

Un arrosage régulier est nécessaire durant la croissance, en pour conservant de l’humidité au pied. En pot, le citron caviar se dessèche beaucoup plus vite que s’il était en terre, il est donc impératif d’arroser régulièrement. L’été, un arrosage fréquent est nécessaire alors qu’en hiver, il convient de réduire le nombre des arrosages. En période de croissance, ajoutez de l’engrais spécial agrumes tous les 15 jours environ afin d’améliorer la fructification.
En pépinière, ils seront arrosés 2 fois par jour, surtout si les racines ont colonisé l’ensemble du pot. Sur un balcon ou une terrasse, dans le cas de l’utilisation d’une soucoupe, on veillera à ce que l’eau ne stagne jamais. En automne et en hiver, les arrosages seront très réduits sont toutefois laisser la terre sécher complètement.

A retenir
* Arrosez dès que la terre est sèche, sans inonder le pot (si votre plante est en pôt). L’eau doit imbiber la motte et s’écouler librement
* De mars à octobre : arrosage très abondant 3 à 7 fois par semaine
* D’octobre à mars : espacer les arrosages 1 à 3 fois par semaine
* Évitez toute source de chaleur comme la proximité d’un radiateur, car cela pourrait assécher votre arbre.

Le rempotage

Le rempotage a une importance capitale. Comme vu précédemment, cet arbuste est gourmand. Il faut donc en début de saison (de Mars à Juin) le rempoter. On choisira un pot d’une dizaine de centimètres plus grand. Attention, si la plante que vous rempotez a été cultivée dans de la terre franche (ce que vous saurez tout de suite si le pot est lourd), vous devez impérativement le rempoter dans un mélange dont les proportions de terre franche sont aussi importantes et non dans un mélange trop tourbeux. Sinon l’enracinement ne se fera pas et la plante végétera. A l’inverse, il n’y a aucun problème à rempoter une motte plutôt tourbeuse dans un mélange plus terreux.

A retenir
* Plantez ou rempotez de mars à septembre, jamais en hiver
* En pot, rempotez tous les 2 à 3 ans environ, dans un pot 2 à 4 fois plus grand.
* Choisissez un terreau de qualité, riche et drainant
* Assurez vous que le fond du pot est bien percé
* Posez au fond du pot un lit de petits cailloux ou de billes d’argile afin d’assurer un bon drainage.

Entretien pour une belle plante

La taille du citronnier caviar se pratique en fin d’hiver ou au début de printemps. Elle peut être de différentes formes comme sur tige ou en boule. Lors de la taille du citron caviar il est important de se protéger les mains avec des gants car ses épines sont très piquantes. On taille les rameaux chaque année afin de laisser les fruits profiter du maximum de sève. Puis on coupe les rameaux de manière à donner une forme homogène au citron caviar.

Réduisez chaque nouvelle pousse de moitié environ en prenant soin de couper juste au dessus d’une feuille. Vous permettrez ainsi également à votre citronnier de conserver une belle forme compact. Il se peut que vous ayez à intervenir plusieurs fois dans l’année.
Supprimez le bois mort au fur et à mesure et aérez éventuellement l’intérieur du citron caviar pour lui redonner de la lumière.

Quelques règles : 
* Taillez toujours au dessus d’un oeil (placé à la base de chaque feuille)
* Pour redonner une forme à une plante qui n’en a plus, taillez sur les couronnes
* Utilisez un sécateur très bien affut, la coupe doit être nette
* Mettez des gants

©Truffaut

Maladies éventuelles du citron caviar :

Le citron caviar est à peu près sensible aux mêmes maladies et parasites que tous les autres citronniers.
* La moniliose : les citrons pourrissent sur le citron caviar
* La cochenille : un amas blanchâtre envahit le feuillage
* Les pucerons : Les feuilles s’enroulent et finissent par tomber
* Les araignées rouges, les mouches blanches et les pucerons peuvent attaquer le Citrus australasica, ainsi que la gommose.

Récolte de citrons caviar :
La récolte s’effectue généralement de novembre à mars. Mais elle peut être toute l’année suivant le type de culture. Un fruit en formation peut demeurer sur l’arbre tout l’hiver, stoppant sa croissance, puis continuer son évolution au printemps pour une récolte en été. Le meilleur moyen de savoir si le fruit est mûr est de le tourner légèrement et voir s’il tombe.

©gabriel-jimenez-jin4W1HqgL4-unsplash

Maintenant que vous avez les bases pour le camping et pour la plantation de vos arbustes, vous pouvez vous lancer dans l’aventure ! De beaux arbres, certes mais des fruits d’exceptions surtout ! Découvrez les recettes possibles grâce à vos récoltes !