Un citron aux perles acidulées à l’intérieur, tel du caviar, c’est le petit fruit australien qui fait parler de lui en ce moment ! Adoré par les chefs et pâtissiers, mais encore peu connu du grand public, le citron caviar attise la curiosité ! Avant de se régaler grâce à cet agrume d’exception, retour sur son habitat naturel et ses origines.

Un petit arbuste australien

Ce petit fruit dont la forme pourrait nous faire penser à un gros cornichon, provient d’un petit arbuste australien, le citrus australasica, de la famille des Rutacées. Les Rutacées sont des plantes, arbres ou arbustes issus de régions tempérées à tropicales et producteurs d’huiles essentielles, comme les agrumes, qui font partie de cette famille également.

Ce petit arbuste très touffu, au feuillage résistant, peut atteindre jusqu’à 8m de haut dans son habitat naturel (les arbustes cultivés en Europe dépassent rarement 3 mètres). On le trouve surtout en plaine, dans les sous-bois des forêts humides de l’est de l’Australie.
Ses feuilles aux belles couleurs vertes sont plutôt petites et sont également très aromatiques.

Le_Citron_caviar_les_origines_de_ce_fruit_chic_et_insolite
Le_Citron_caviar_les_origines_de_ce_fruit_chic_et_insolite_2

©Mike-Wilson-unsplash x ©David-Clode-unsplash

Une (re)découverte d’un fruit d’exception

Ce petit agrume, certainement très connu des aborigènes, a été nommé (finger lime – caviar lime) ainsi par les colons britanniques, lors de leur découverte de ces régions océaniques. Il a bien failli disparaître à leur arrivée. Effectivement, les colons, en prenant les terres et en les déclarant leur, ont défriché une grande partie des forêts où l’arbuste prospérait, pour installer leurs cultures et leur bétail. Mais l’agrume a de la ressource ! Il a résisté et prend aujourd’hui une belle revanche.
Il a été d’abord commercialisé comme fruit local, et ne sera exporté sur le vieux continent que plus tard.

citron caviar sur arbuste

©Shutterstock

Cultiver le citron caviar, une tâche difficile

Le citron caviar n’est véritablement cultivé que depuis une quinzaine d’années pour répondre à la demande du marché, d’abord australien. Aujourd’hui très apprécié en dehors de ses frontières, il est aussi cultivé pour s’adapter à la demande mondiale, notamment celle des professionnels de la restauration qui l’affectionne particulièrement. On peut trouver  des citrons caviar australiens de décembre à mai juin, puis des citrons caviar californiens, de mai/juin à décembre. La variété espagnole sera plutôt disponible pendant l’automne.
On ne peut planter le citron caviar en pleine terre que dans les régions aux hivers doux car il ne résiste pas aux températures négatives. Dans des emplacements ensoleillés à l’abri du vent, il est aujourd’hui cultivé en dehors de son pays d’origine. Les fruits sont récoltés à la main.

Dans le Monde pour une production totale avoisinant les 20 tonnes de citrons caviars, on compte une dizaine de gros producteurs et quelques petits et moyens. Il y en a très peu en France, du fait de la fragilité de l’arbuste.

Pour en savoir plus sur ce fruit d’exception, découvrez nos produits et inspirez-vous de nos recettes.